Imprimer
Catégorie : Régates 2007
Affichages : 1766

La "Jolie Mantaise" 2007

 

LA JOLIE MANTAISE

9 SEPTEMBRE


logo as mantaise
AS Mantaise
joliem.1
3 Maraudeurs au départ sur 28 bateaux.
Tous à l'arrivée.
2 courses courues et retenues

°°°°°°°°°°°°°

Classement des Maraudeurs

 

ClassementConcurrentsPts RetPts totc.1c.2AS/Club
2 CHANET Alain
Tapavumirza  (Bois)
8.00 8.00 4 4 de l'AS MARAUDEUR
et du C V VAUX/SEINE
12  SERVERA Jean pierre
Papopi (Gallois)
21.00 21.00 8 13 de l'AS MARAUDEUR
et du Y C PECQ
17  BRINGAND Raymond
PUNKI (Spair)
36.00 36.00 17 19 du C V DENNEMONT

 

 

loliem.2

joliem.3La jolie Mantaise est un parcours type course croisière à l'échelle de la seine, à savoir une jolie boucle qui nous fait contourner une île très longue sur un parcours aller puis retour de deux heures chacun.

Pour mémoire cette île d'ailleurs fut la base logistique des vikings pendant presque 100 ans, d'ou ils lançaient leurs expéditions vers Paris (qui ne coula jamais, faut -il le rappeler ?).

Bref cette course croisière contourne sans le savoir une partie de l'histoire.
Pour en revenir à nos plus petites embarcations, encore une fois cette année, la première manche s'est déroulée dans un vent léger , ou plutôt des effluves de vent, ce qui a valu à certains, dont Jean Pierre ou moi même, des moments d'énervement, de dégoût ou de jubilation selon les caprices de la risée.
Au bout du compte pas mal d'écarts entre les groupes d'arrivants, Jean Pierre avait décidé de rater le dernier train, alors qu'il avait eu tous les précédents (d'ou le dégoût), il se fait décrocher légèrement sur les derniers mètres, mais face au courant sans vent, des mètres valent des minutes.
En fin de compte, nos trois maraudeurs présents ne sont quand même pas si mal placés parmi nos 28 concurrents (4, 8 et 17).

joliem.4La boucle retour s'annonce mieux, avec un vent un peu plus soutenu, et pas mal de bords à tirer.
Un départ vent arrière (curieux non ?), une bouée de dégagement pas très loin, voila toutes les conditions pour faire du petit bois au passage de la première marque. Ce fut donc le cas, mais les équipages étant assez expérimentés, quelques injures ont suffit à écarter les touchettes.
La suite se passa au près, ou comme d'habitude, un seul mauvais bord de 50 m suffit à faire perdre 5 places. Cette fois les maraudeurs se sont éparpillés dans la flotte (4, 13 et 19), laissant filer en tête un first 210, tout fier de son inertie, imparable lorsque qu'il relie les risées les unes aux autres sans jamais stopper. Au final la régularité a payé pour notre représentant bois (de moins en moins en bois selon le gré des réparations), 2ème, alors que les deux autres maraudeurs finissent à la 12 ème place pour Jean Pierre et à la 17 ème pour Raymond.
Bonne journée donc, et vivement le W.E prochain, avec s'il vous plait là haut, enfin un peu de vrai vent.

Photos Céline Genty
de Haut en Bas :
Alain, Jean-Pierre et Raymond