Imprimer
Catégorie : Régates 2007
Affichages : 2079

Régate du Pont de la Pyle, lac de Vouglans, Jura 2007

 

Régate du Pont de la Pyle

23 juin 2007


Organisée par le Jura Nautic Club

mercantine_b
La Mercantine

Le Jura Nautic Club rassemble une soixantaine de voiliers, basés à la Mercantine sur le lac de Vouglans, pour la plupart des habitables de 17 à 30 pieds (en gros de 5 à 9 m).
Elle organise des sorties et des régates, dont, sur deux jours, la sortie dite "Montée à Pont de Poitte".

Le samedi
- régate depuis la base de la Mercantine jusqu'au Pont de la Pyle,
montée au moteur jusqu'au site remarquable du Saut de la Saisse (Marmites de géants)de La Pyle.
repas dans un restaurant franc-comtois local suivi d'une nuit à bord.

Le dimanche
pique-nique et retour libre à la base.

Parmi la flotte basée à la Mercantine, UN maraudeur ! Celui de Jean-Louis Dalloz, qui endosse le triple chapeau (il préfère le chapeau à la casquette) de propriétaire de Maraudeur, Capitaine de la flotte Bourgogne/Franche-Comté, et Président de l'AS Maraudeur.
En maraude tout l'été sur ce lac, Jean-Louis n'hésite pas à narguer ces voisins plus forts que lui, et même en régate, à leur ravir la première place, même en solo, comme l'an dernier à la "Régate du 15 août".(voir l'article correspondant)

Cette fois-ci, il avait le renfort de notre ami Claude Gros, un régional également, dont la réfection de son Maraudeur Bois "Rovan" est en cours de finition.
Jean Louis raconte :

" Le lac est actuellement archi-plein, sa température est de 20 °C. Temps superbe !
" Nous étions 16 inscrits pour cette remontée vers ce splendide viaduc qui enjambe le lac de Vouglans, entre Moirans en Montagne et Orgelet.
" Crocus était de loin la plus petite unité, car participaient des 30 pieds, Surprise, Monotype 7,50 et autres bêtes de régates ou de croisière (pas mal de First).
" Temps magnifique, pas trop chaud, du vent un peu capricieux (c'est courant, ici), mais qui met du piquant à la régate.
" Départ du Port de la Mercantine. Vent de F 1 à 2, quelques claques, un bon départ, et nous nous retrouvons dans le peloton de tête.
" Les positions évoluent, en fonction des caprices d'Éole, et de l'inspiration des skippers.
" Il faut dire que le parcours est quelque peu tourmenté, le lac de barrage suivant le cours creusé durant des millénaires par l'Ain, dans le premier plateau du Jura.
" Bref, on est allé vite, très vite,(une heure de navigation seulement).

pont_de_la_pyle
L'arrivé : le Pont de la Pyle

" Arrivée sous une des piles du pont...Toujours la même hésitation quand on passe sous un pont...
" Touchera, touchera pas ? Même s'il devait bien y avoir encore 20 m au dessus de la girouette !
" Arrivés en 4e ou 5e position en temps réel, et 3e en temps compensé (handicap 5, 5). Le premier, un Gib Sea 24, le second un Belouga plastique, et nous.
" 101 secondes d'écart avec le premier !
" Une belle régate sympa. J'ai retrouvé mes réglages de l'an passé, et Crocus a bien marché. Son skipper a des progrès à faire... On fera mieux l'an prochain.

Addendum du Webmaraud.
Pont de la Pyle ! Curieux nom.
Il vient du grec. On retrouve sa racine dans "Thermopyles" (fameuse bataille 480 avavt JC) ou dans
"Propylées" (Entrés monumentale de l'Acropole d'Athènes) mots qui confirment son sens de passage, porte, vestibule.
Longue histoire que celle de ce pont.
Pour ceux que cela pourrait intéresser, elle est ICI