Imprimer
Catégorie : Régates 2013
Affichages : 1175

Le "trophé du Coeur de l'Europe"

Voici plusieurs années que le «  trophée du cœur de l’Europe  » est inscrit, bien que se déroulant en Champagne – Ardenne, dans le calendrier Belgique – France du Nord...

 

Le "trophé du Coeur de l'Europe"

Voici plusieurs années que le «  trophée du cœur de l’Europe  » est inscrit, bien que se déroulant en Champagne – Ardenne, dans le calendrier Belgique – France du Nord. Il m’est difficile, pour des raisons que j’ignore, d’y rassembler plus de 5 maraudeurs. Pourtant, le lac des Vieilles Forges est en France, proche de Liège (140 Km) et de l’Eau d’Heure (30 Km).

Arrivé au CVVFCM, vous êtes chez vous.

vf1

Les membres du club vous attendent, l’inscription n’est qu’une formalité et une bonne tasse de café vous attend déjà. Il ne vous reste plus qu’à préparer votre campement, votre bateau (N’oubliez pas vos clefs à Liège sous peine de devoir faire appel à Pierre Mac Gyver) et le mettre à l’eau dans l’attente de la première course. Voici pour vous une photo du plan d’eau, elle vous fera regretter de ne pas être venu  !

vf2

- Il me faut reconnaître qu’il souffle, sur ce lac, un vent soutenu de direction variable, avec des rafales assez importantes qui causeront quelques soucis à Patrick (Hiva Oa).

vf3

Mais comme d’habitude, il pourra compter sur la solidarité maraudeuresque.

- Nous ferons 3 courses, avant un repas du soir composé d’un joli buffet froid faisant suite à un apéritif servi en terrasse et accompagné de beaucoup de «  petites choses  ». Mais secoués et saoulés par un vent fort nous ne tarderons pas à prendre un repos réparateur.

vf4

 

- Notre premier réflexe au lever le dimanche matin sera de prendre la météo. Vent de 10 Knts avec rafales à 14 Knts. Ouf, moins fort qu’hier. Nous fiant à ce bulletin, Robert et moi décidons de dérouler complètement le génois avec une grand-voile pleine.

vf5

Patrick préfèrera la formule petit foc et grand voile. Nous embarquerons, dans une survente scélérate, la moité du lac dans notre bateau et bien vite nous prendrons un ris dans le génois. De son côté, Patrick nous fera une démonstration de virtuosité en montant sur sa dérive pour redresser le bateau couché sur l’eau.

Nous pourrons quand même courir 5 manches dans l’avant-midi et de ce fait avoir 2 manches supprimées lors du classement définitif.

- Puis, comme à chaque fois, vient le moment de se quitter avec la promesse d’un 10ème Trophée du C

œur de l’Europe l’année prochaine et le rêve d’être cette fois, 5 maraudeurs au moins.

 

 

Philippe Godeau