Imprimer
Catégorie : Régates 2008
Affichages : 1565

La Micro-Monsin 2008

 

Micro Monsin 2008

1.monsin

La "Micro Monsin" est la régate phare du RYCM - Le Royal Yacht Club de la Meuse, courue sur un W.E généralement mi-septembre, elle rassemble sur la Meuse Liégeoise les micros, protos, quillards de sport et habitables transportables.


Nous avons inscrit ce samedi 13 septembre, 5 F15, 1 Neptune, 1 spéculation, 1 proto, 1 Yress et 7 maraudeurs.


Le dieu de la météo nous a gratifié, ce samedi, d'un beau ciel bleu avec soleil et vent de 2 Bf (force 2). Nous en avons donc profité pour courir 5 manches, car dans notre pays on ne sait jamais de quoi sera fait le lendemain.


2.monsin


Dans ces conditions de vent peu musclé, les F15 ne sont pas avantagés et nous voyons le Neptune et les maraudeurs les talonner de près sur un parcours tribord au vent, sous le vent avec bouées de dégagement à chacune des extrémités.


3.monsin


Le soir un BBQ suivi des célèbres peckets Liégeois (1), qui formaient cette année le drapeau français (violette, nature et fruits des bois), allait rassembler autour d'une table des convives qui étonnement ne s'attarderont pas au-delà des 22 h. Je soupçonne fort le classement provisoire d'avoir quelque peu titillé la sensibilité de certains en alignant les maraudeurs dans le peloton de tête.


4.monsin


Le dimanche matin commence par un solide petit déjeuner anglais. Il y manque habituellement les quelques régatiers qui ont abusé du pecket la veille, mais cette année les seuls manquants sont ceux qui peaufinent déjà leur bateau.


La météo annoncée devait être la copie conforme de celle du samedi, mais au lieu de cela une brume matinale couvrait le plan d'eau.


D'œufs en jambon, de fromage en cafés, la brume allait se lever, aidée en cela par un petit vent qui forcit petit à petit vers les 4 Bf, rendant le sourire aux propriétaires de F15. Ceux-ci prendront leur revanche sur la flotte au cours des 3 dernières manches courues ce dimanche matin.


Et le classement ? Le suspense durera encore le temps de sortir les bateaux de l'eau et de manger un boulet frittes ensemble avant de prendre la route


5.monsin


Puis arriva le moment de la remise des prix. Les concurrents rassemblés devant une table de lots bien garnie attendaient le verdict avec impatience. Au final, nous trouverons 3 F15 aux premières places, la 4ème étant attribuée à un maraudeur qui devance ainsi le Neptune !


Les autres maraudeurs se classeront 7ème, 9ème, 10ème, 13ème, 14ème et 16ème au général. Ceci vous donne également le classement maraudeur pour lequel une coupe était réservée. Un trophée de la Fédération Francophone de Yachting Belge fut remis à notre ami Hudel M. et à son équipier Delansay J.L. Tout deux venus de France, ils avaient parcourus le chemin le plus long pour régater au Royal Yacht Club de la Meuse.


Je remercie tout les "maraudeuristes" pour leur présence et j'espère les revoir bientôt accompagnés de ceux qu'ils auront pu convaincre de nous rejoindre pour de nouvelles aventures.
Philippe GODEAU


(1) Pour les non Wallons, définition du péket

"Le peket ou pékèt (ou pèkèt) est le nom donné au genièvre en wallon.

Le mot peket signifie "piquant" en vieux wallon. Il provient sans doute du mot wallon "pèke" qui, dans certaines régions de Wallonie, signifie baies de genévrier.

Ce nom ce serait alors transposé, en Wallonie, à l'eau-de-vie aromatisée à l'aide de ces baies.

Aujourd'hui ce nom est également donné aux genièvres aromatisés avec des goûts variés (citron, fraise, melon, etc...) on parle alors de peket-citron, peket-fraise, etc... .

Le peket est fort apprécié aux « Festivités du Quinze Août » en Outre-meuse. Il peut être dégusté dans tous les bistrots et cafés de Liège - la Cité Ardente , ou aux Fêtes de Wallonie à Namur."